• Postbus 169, 3400AD
    IJsselstein, Netherlands

Faire Grandir l'Information / les Sciences

Faire Grandir l'Information / les Sciences



N'importe qui peut faire pousser une plante, mais la cultiver pour obtenir le meilleur résultat est un cours composé de nombreuses sciences.

Tous les producteurs ne peuvent pas suivre un enseignement supérieur avant de se reproduire ou conviennent à un enseignement supérieur.
Ces producteurs s'appuient souvent sur leurs propres expériences ou sur celles de fournisseurs ou d'autres producteurs.
Il arrive donc qu'il y ait beaucoup d'histoires absurdes et même de mauvais livres sur le marché.

Nous essayons de fournir ici des informations sur l'élevage dans un langage simple et clair pour que chaque producteur comprenne comment certaines données de l'élevage devraient être et pourquoi elles devraient l'être.

L'expérience montre que si les gens savent pourquoi quelque chose doit être ou savent exactement comment un certain produit fonctionne, ils le gèrent beaucoup mieux et auront donc toujours un rendement plus élevé.

Calcium

- Explanation Calcium explicatif sur la page Calgreen -

Phosphore

- Phosphore explicatif sur la page MR1 -

Kalium

- Kalium explicatif sur la page MR2-

PH

Le PH est un facteur important qui est bien souvent mal compris. Il faut savoir qu’une plante transporte des éléments dans l’eau, il est donc nécessaire que ces éléments y soient totalement incorporés afin que la plante en assimile le maximum. Et ceci dépend du PH de votre eau. Le PH idéal est compris entre 5.4 et 6.2.

Si le PH est trop élevé, alors l’assimilation du Phosphore, de la Manganèse et du Bore (B) est réduite, les carences se verront avec les feuilles de la plante qui seront comme brûlées. Si le PH est trop faible, l’assimilation des éléments ne sera pas optimale, se qui engendrera des carences que l’on identifie par les mêmes symptômes ci-dessus: des feuilles brûlées.

Afin d’obtenir une vraie mesure du PH, il est nécessaire de le faire depuis le lieu d’absorption et non à partir de votre réservoir ou de votre eau de drainage.

Mesurer le PH. La meilleure façon de mesurer le PH dans un système hydro ou en NFT est d’extraire un peu d’eau de votre système avec une seringue et d’effectuer votre test de PH à partir de là.

Pour la culture en sol ou en coco, vous pouvez le mesurer avec un testeur de PH pour le sol, mais si vous n’en n’avez pas, vous pouvez également procéder ainsi: prenez un peu de votre substrat qui est encore mouillé, mettez-le dans votre main puis placez-y votre testeur de PH.
De cette façon, vous compressez votre mélange juste là où il faut pour qu’il puisse faire sa mesure. En suivant ainsi cette procédure vous vous assurez que la mesure de votre PH est bien correcte.

Le PH dépend de la qualité du buffer de votre systeme ainsi que de l’eau (quantité de bicarbonate). Si votre buffer est plein ou s’il est retiré, cela peut faire varier le niveau du PH du plus haut au plus bas.

Beaucoup de soucis du à un PH trop faible peut facilement être résolu en remplaçant votre buffer. AZ grass calcium est une bonne solution pour remédier à cela, mais faite attention, car s’il y en a de trop votre PH sera trop élevé.

Jour / nuit / hormones

La proportion entre la durée de jour et la durée de la nuit s’appelle la photopériode. La plante commence à fleurir lorsque le jour se raccourci. La croissance et floraison de la plante sont influencées par les phythormones. La plante secrète cette hormone le jour et la nuit mais la sécrétion diminue pendant le cycle journalier.
L’hormone prendra le dessus pendant les 12 heures d’obscurité sur une période de 24h ainsi la plante commencera à fleurir. Faites attention car quelques instants de luminosité pendant les 12 heures de nuit suffiront à interrompre le processus de floraison partiellement ou complètement. C’est la raison pour laquelle il est très important de ne jamais rentrer dans votre pièce de culture durant le cycle de nuit, même pas avec une lampe de poche!

Si la lumière est programmée sur 18h, les hormones ne prendront jamais le dessus et la plante restera dans un état végétatif et continuera simplement de grandir.

La lumière est également importante pour la production d’énergie.

6H2O + 6CO2 -- Lumière à C6H12O6 + 6O2

En d’autres termes:
Eau + Carbone - Lumière d’énergie
Plus il y a de lumière, plus la plante produit d’énergie, et ceci dépend bien entendu de l’apport nécessaire en eau et en CO2.

Certain ont une astuce durant le deux dernières semaines de floraison, ils augmentent le cycle de jour, et le passe de 12h à 14h. La plante a assez d’hormones à ce moment là pour pouvoir continuer de fleurir sauf qu’elle a 2h en plus chaque jour pour produire plus d’énergie (et donc 2h en moins pour utiliser cette énergie).

Température et énergie pour la plante

La température de culture est un facteur déterminant très important. La température est un point important et si elle n’est pas correcte la plante grandira moins voir pas du tout.                         

                        

Il a été découvert en science que la meilleure température autour de la feuille est de 24 ° C à 26 ° C pour chaque culture pour une croissance et une floraison maximales jour et nuit.                         

                        

Pendant la journée, la plante produit de l'énergie pour croître (assimilation) et la nuit, la plante utilise de l'énergie pour croître (respirer).                         

                        

L'art de la culture consiste à s'assurer que la plante produit autant d'énergie que possible pendant la journée et utilise le moins d'énergie possible la nuit.                         

                        

Il est possible de stimuler la production d’énergie durant le jour en augmentant le CO2 et la lumière stimulant ainsi l’évaporation en dessous des feuilles chez des plants matures grâce à la circulation de l’air. Attention bien sûr à une évaporation trop élevée.                       

                        

La plus grande croissance est celle où l'écart entre l'assimilation et la respiration est le plus grand. Cependant, si elle était de 27 C pendant la journée, pour obtenir la même croissance optimale la nuit, la différence pourrait être ramenée de 3 C à 21 C. Cependant, la température ne devrait jamais descendre en dessous de 20 ° C, car alors le Phosphore sera difficile à transporter.

Calendrier de température croissante

Valeur EC

EC signifie conductivité électrique (mS / litre) et avec cela, nous mesurons la quantité de sels (utilisables et inutilisables) dans l'eau. Le compteur EC mesure simplement la quantité de résistance électrique et cela explique également pourquoi un milieu comme la terre humide doit être si on le mesure.

                

Un compteur EC mesure la somme totale de tous les sels alimentaires. Une CE de 0,1 / 100L d'une marque de nutrition n'a donc pas à avoir la même valeur nutritionnelle qu'une CE de 0,1 / 100L de l'autre marque.

                

Les aliments végétaux les moins chers contiennent de nombreux éléments tels que le chlorure, le cadmium et d'autres saletés. Le compteur EC mesure également ces sels.

                

Les producteurs qui cultivent leurs cultures en poids essaient également d'amener la plante à absorber autant de sels (matériaux de construction) que possible pour un résultat final plus lourd.

                

Ces sels doivent être disponibles et absorbables et de préférence équilibrés de manière à se stimuler mutuellement pour être absorbés.

                

Dans un système NFT ou en hydro la meilleure façon de mesurer l’EC est d’extraire de l’eau de votre solution à l’aide d’une seringue et de mesurer ainsi. Pour le sol et la coco, mélangez un peu de votre substrat dans de l’eau pure ou distillée et mesurez après un court moment. De l’eau courante fera l’affaire mais ne sera pas aussi fiable.

Bore

faire grandir l'information

Cependant, pour l'accumulation de calcium et de protéines dans les cellules végétales, le bore est nécessaire pour maçonner ces éléments dans les parois cellulaires comme un maçon. Cependant, le pH du milieu doit alors être inférieur à 6,2 car sinon, le bore ne sera pas absorbé ou sera moins absorbé.

Lien vers des aliments végétaux concentrés de calcium et de magnésium

Buffer

Il est possible de faire des erreurs avec les engrais. L’erreur la plus fréquente est celle de perturber l’équilibre en ajoutant trop d’un certain type d’ions (sels). Le stabilisateur répare partiellement cette erreur en capturant les ions. Ils disparaîtront du liquide du sol, ce qui empêchera le surplus de sel. Ce surplus aurait eu une influence nuisible sur le fluide de la cellule depuis les filaments des racines. L’eau serait alors séparé du fluide de la cellule d’une partie de la haute concentration d’ions au dehors de la cellule. Cela continuerait ainsi jusqu'à ce qu’il y ait un équilibre des sels dedans et dehors. Le rejet de l’eau donne un effet qui est celui des feuilles brûlées encore une fois.                         

                        

Les engrais qui sont moins chers contiennent beaucoup de sels, la plupart desquels sont seulement partiellement des nutriments pour la plante. Ces sels, appelés parfois "matériaux lestes", peuvent rendre la plante plus sensible a brûler plus tôt parce qu’il se développent dans le système de culture. Par conséquent, le mélange ne sera pas économiquement recyclable pour la prochaine croissance et devra être remplacée. Au final retenez que les engrais bon marcher vous coûterons plus cher au bout du compte : de plus petites récoltes, plus de maintenance durant votre culture, sachant qu’il faudra très certainement remplacer votre mélange pour chaque cycle de croissance.

Humidite

L’humidité est peut être le facteur de croissance le plus sous-estimé. Nous utilisons le pourcentage d’humidité pour mesurer ou changer cela. Un air trop sec l’humidité accéléra l’évaporation des liquides des feuilles et l’air humide retardera l’évaporation. Une plante devra toujours être capable d’évaporer de l’eau de façon à retrouver une eau nouvelle qui vient de votre mélange qui contient de nouveaux nutriments.                 

                

En fait, une plante c’est un peu comme une pompe qui fonctionne à l’énergie solaire. Quand le pourcentage d’humidité est trop faible, l’évaporation de la plante se fera plus intense que ce qu’elle peut absorber et finira par avoir des difficultés à pousser, ou bien encore s’assécher complètement. En revanche, si l’humidité est extrêmement élevée, la plante finira par cesser de pousser.

Il est donc important de trouver le pourcentage d’humidité qui soit juste.                 

                

Pour commencer, les boutures ont de petites racines, et ne peuvent pas absorber beaucoup d’eau. Le pourcentage d’humidité idéal sera de 80% durant les trois premières semaines, cela vous permettra d’obtenir une croissance maximale. Ensuite, durant la 6eme semaine, le pourcentage d’humidité sera de 60%. Durant la 7eme semaine, il faudra diminuer encore a 40%. En dessous de 40%, l’évaporation se fait très rapidement, il est alors difficile pour la plante d’absorber de nouveaux liquides. La plante aura pour réaction de fermer ses pores, ce qui arrêtera la croissance ainsi que la floraison. Cet arrêt réduira par conséquent votre récolte.                 

                

La température de l’humidité est également importante. Il existe des systèmes capables de relâcher de la vapeur d’eau froide dans l’air. Cependant, une brume froide réduira la croissance de la plante, il est préférable d’utiliser de l’eau tiède. Pour ceux qui n’ont pas d’humidificateur vaporisez simplement les feuilles durant les 6 premières semaines.                 

Gaz Carbonic le CO2

Le CO2 se trouve dans l’air. Le CO2 est généré par la respiration des plantes et des animaux, un produit entrela combustion et la décomposition de matériaux organiques. La botanique nous enseigne que le CO2 est fait à partir de l’eau et du sucre. C’est à partir de cela que la matière cellulaire génère l’amidon, les lipides. Les protéines contiennent également du carbone. Nous comprenons ainsi pourquoi la matière sèche d’une plante est composée de 50% de carbonne. Pour que la plante puisse développer de la matière, le carbone est un élément important. L’air contient 0.03% d’acide carbonique, et ce petit pourcentage est suffisant.                 

                

6H2O + 6CO2 - lumière à C6H12O6 + 6O2                 

                

En d’autres termes: EAU + carbone – lumière = énergie                 

                

Le plus il y a du CO2, le plus la plante fabriquera de l’énergie, s’il y a assez d’eau et de lumière. Ceux qui cultivent et qui crée un petit courant d’air (par une grande extraction d’air et de petites ouvertures) avec « l’air fin » (petite quantité de CO2) auront toujours de petits plants sauf s’ils améliorent les conditions en équilibrant la pression de l’air.                 

Batteries et Rhizome

Grâce a la vie dans le sol, une plante peux développer une résistance naturelle contre les maladies et les attaques extérieures.

Les bactéries peuvent être classées dans deux groupes principaux : les bactéries néfastes et les bactéries bienfaisantes, appelées les bactéries Rhizome.

Les Bactéries Rhizome peuvent être classées encore en trois sous catégories:

1. La nitrogène agglomérant les bactéries, qui les rassemble,
2. Le phosphate ne produisant pas de bactéries,
3. Lles hormones qui produisent des bactéries.

Les racines secrètent les sucres ce qui fait que les bactéries sont attirées par les sucres. Le bactéries Rhizome doivent prendre l’avantage sur les bactéries néfastes afin de se protéger des maladies et pour fabriquer assez de nourriture pour la plante. La façon la plus simple pour favoriser cette situation et donc d’ajouter ces bactéries. AL’autre avantage des Rhizome est que depuis les racines elles peuvent faire évoluer un PH incorrecte en un PH correcte pour la plante.                 

                

Une racine peut remplir au maximum 10% d’un pot, il n’est simplement pas possible de faire plus. Cependant, il est possible d’augmenter la capacité de la plante.                 

Trichoderma

Parce que les fils fongiques ou les hyphes poussent à plusieurs mètres des racines et sont microscopiquement minces, ils arrivent à des endroits où les racines ne peuvent jamais venir. Cela rend le système racinaire des plantes jusqu'à des centaines de fois plus grand que pour les plantes qui doivent se passer de ces fils fongiques, le tout en échange d'un peu de sucre. Les fils fongiques sécrètent également une partie de ce sucre qu'ils n'utilisent pas eux-mêmes autour des fils, ce qui attire à son tour les Rhizobactéries présentes. Parce que les Rhizobactéries sont présentes autour des fils fongiques, ce qui favorise à son tour l'apport nutritionnel, le sol reçoit également le pH correct.

                

Cependant, une préparation bactérienne ne peut pas être stockée sous forme liquide pendant une longue période car les bactéries ont besoin de sucres pour survivre. Sans sucres, les bactéries ne vivent que 3 jours. Avec les sucres, une préparation liquide se dilaterait en peu de temps (les bactéries se divisent) et une bouteille pourrait même exploser. Lorsque les sucres s'épuisent, les bactéries meurent. Par conséquent, une bactérie liquide ou un produit enzymatique est rarement rencontré dans les jardins et l'agriculture (ou il est faux).

Metrop Metrop Metrop
Metrop
Postbus 169
IJsselstein , UTRECHT , 3400AD Nederland